Top

Que s’est-il vraiment passé le 14 Juillet 1789 ?

InvexInformatif Que s’est-il vraiment passé le 14 Juillet 1789 ?

Que s’est-il vraiment passé le 14 Juillet 1789 ?

Qui ne connait pas la fête du 14 juillet ? La « prise de la Bastille » cette vielle prison médiévale (qui n’existe plus aujourd’hui) en plein cœur de Paris symbolise pour tous la fin de la monarchie et de la société d’ordres et des privilèges. Mais connaissez-vous réellement les détails de cette journée ?

Notre image du 14 Juillet

L’historien Michelet écrit : « La Révolution de Juillet est « le premier modèle d’une révolution sans héros, sans noms propres ; point d’individus en qui la gloire ait pu se localiser. La société a tout fait […]. Après la victoire, on a cherché le héros ; et l’on a trouvé tout un peuple. »

.Ce jour symbolique a eu un impact très fort sur le peuple qui grâce son à union et sa force a su changer le cours de l’histoire. Ce jour fut également marqué par l’apparition de l’action des opprimés sur la scène politique et le 14 Juillet fut suivi de bien d’autres révoltes.

Un échange très connu entre Louis XIV et le duc de La Rochefoucauld au lendemain de la prise de la Bastille souligne toute l’importance de cet événement.

— « C’est une révolte ? » demande Louis XVI.

— « Non sire, ce n’est pas une révolte, c’est une révolution. » répond le duc de La Rochefoucauld.

..

Les faits…

Le matin du dimanche 12 juillet 1789, les Parisiens apprennent le renvoi de Jacques Necker, la nouvelle se répand dans Paris et soulève la colère du peuple.  À midi, au Palais-Royal, un avocat et journaliste alors peu connu, Camille Desmoulins, monte sur une table du café de Foy et harangue la foule des promeneurs et l’appelle à prendre les armes contre le gouvernement du roi. Dans les rues de Paris et dans le jardin du Palais-Royal de nombreuses manifestations ont lieu, les bustes de Jacques Necker et de Philippe d’Orléans sont portés en tête des cortèges.

Le 14 Juillet ce n’est pas la Bastille que le peuple veut prendre mais les Invalides. Le peuple veut des armes car depuis un mois des troupes se massent autour de la capitale et Camille Desmoulins évoque alors une «  Saint-Barthélemy des patriotes » que le Roi songerait à organiser. Le peuple marche vers les Invalides où sont entreposés des milliers de fusils. Aux Invalides les armes sont livrées sans aucune résistance. Toutefois, les fusils ne peuvent être utilisés car il n’y a pas de poudre. Les émeutiers se dirigent alors vers la Bastille où une grosse quantité de poudre est stockée. Une fois sur place, ils réclament au Gouverneur Launay les munitions, qu’il refuse de donner. Après un siège de plusieurs heures et quelques coups de fusils tirés. Le Gouverneur demande une capitulation, menaçant en cas de refus, de faire sauter les barils de poudre. Les émeutiers acceptent et promettent qu’aucun mal ne sera fait à la garnison, ainsi Mr. Launay les laisse entrer. La foule se rue à l’intérieure de la Forteresse et des coups de feu partent, le massacre commence. Le gouverneur ainsi que plusieurs officiers sont massacrés et décapités. De plus,  l’intégralité de la majorité de la cargaison pendue….

 

Entre Mythe et Réalité

Il est vrai que le 14 Juillet a eu des conséquences politiques et sociales de grande ampleur. Toutefois, comme vous avez pu le constater dans cet article, certains faits de l’Histoire sont occultés et/ou enjolivés… Parfois même souvent il est intéressant de se montrer curieux et d’aller chercher l’information soi-même afin de connaitre la réalité des choses.

Il n’en reste pas moins que ce jour reste celui de l’Union nationale et de la liberté, alors fêtons malgré tout le 14 Juillet comme il se doit.

 

 

Marine Dhap

Invex Consulting

Rambla Catalunya, 110 ppal

+(0034) 934 881 914.

Compartir contenido
Share on Facebook0Share on LinkedIn0
No Comments

Leave a Comment